DISCOGRAPHIE

Skid row - 1989

Slave to the grind - 1991

B-Side Ourselves - 1992

Subhuman race - 1995

Subhuman beings on tour - 1995

Forty Seasons - 1998

Thickskin - 2003

Revolutions per Minute - 2006
SKID ROW

Style - Hard rock/Heavy metal
Connection -
Formé en 1986
Origine - Etats unis

Subhuman race - 1995 - Lp
1 My Enemy
2 Firesign
3 Bonehead
4 Beat Yourself Blind
5 Eileen
6 Remains to Be Seen
7 Subhuman Race
8 Frozen
9 Into Another
10 Face Against My Soul
11 Medicine Jar
12 Breakin' Down
13 Ironwill
En 1995, SKID ROW sort son troisième véritable album (le précédent étant uniquement constitué de reprises) : SUBHUMAN RACE. D’entrée de jeu le titre nous indique qu’on n’est pas là pour faire tourner les serviettes ! En effet, le groupe du NEW JERSEY parle beaucoup d’humanité et d’autres sujets très sérieux. …et la musique suit ! A la première écoute c’est un SKID ROW relativement différent que l’on découvre, et c’est surtout par le son que cela se traduit : un son lourd et puissant ! Ainsi les titres MY ENEMY ou BEAT YOURSELF BLIND sont aptes à faire pâlir, question puissance, bon nombre de groupes actuels (la basse est plus que jamais présente !). Mais ce n’est pas fait « à la va-vite » pour autant ! Les titres qui composent l’album sont construits et reconstruits ; le mixage approprié facilite la transition entre les parties vocales et celles des guitares. C’est le cas par exemple de EILEEN qui mêle puissance et mélodie avec subtilité : le riff de fin musclé à souhait combiné au chant « planant » (Imaginez ROBERT PLANT avec BLACK SABBATH !) ne laisse pas indifférent.. Dans le même genre, c’est à dire des riffs et refrains qui s’imposent, on a FROZEN qui démarre comme un V12. Les cris de Sébastien BACH semblent moins systématiques selon certains, plus maîtrisés selon moi. En tout cas, il passe maître dans l’art du chant heavy-métal. Le terme arrive à bon point puisqu’on peut se demander si cet album, en le comparant à SLAVE TO THE GRIND, relève encore du heavy-métal. Bien sur ! La vague GRUNGE est passée par là mais même si l’on relève de courtes et lointaines sonorités grunge (l’intro de INTO ANOTHER) le groupe s’est plus musclé que ramolli, le punkisant BONEHEAD (rien de tel pour s’attirer la sympathie du voisinage !) et l’éponyme SUBHUMAN RACE en sont la preuve concrète. Cependant on trouve des titres plus légers comme REMAINS TO BE SEEN aux accents très funk ou bien encore FACE AGAINST MY SOUL digne de SLAVE TO THE GRIND. On constate une seule ballade BREAKIN DOWN à l’inverse des albums précédents où l’on en trouvait davantage (puisque je vous le dis que cela s’est musclé entre temps !). En réalité, avec cet album, la bande à SNAKE confirmait sa position dans le paysage métallique à mi-chemin entre MOTLEY CRUE et PANTERA. Il n’y a donc rien d’étonnant à constater que la production et le management sont respectivement signés par Bob ROCK et Scott MC GHEE. $lakk - 23/07/2003
Musiciens: Dave Snake Sabo-Guitare/Scotti Hill-Guitare/Rachel Bolan-Basse/Sebastian Bach-Chant/Rob Affuso-Batterie

Lu fois
Acheter cet album