DISCOGRAPHIE

Skid row - 1989

Slave to the grind - 1991

B-Side Ourselves - 1992

Subhuman race - 1995

Subhuman beings on tour - 1995

Forty Seasons - 1998

Thickskin - 2003

Revolutions per Minute - 2006
SKID ROW

Style - Hard rock/Heavy metal
Connection -
Formé en 1986
Origine - Etats unis

Slave to the grind - 1991 - Lp
1. Monkey Business
2. Slave To The Grind
3. The Threat
4. Quicksand Jesus
5. Psycho Love
6. Get The Fuck Out
7. Livin' On A Chain Gang
8. Creepshow
9. In A Darkened Room
10. Riot Act
11. Mudkicker
12. Wasted Time
SURPRISE! Alors que l'on s'attendait à un deuxiéme album qui suivrait les traces du premier (un carton total aux States) le groupe prend des risques en rendant sa musique beaucoup plus hargneuse. Finit le hard us sponsorisé par Jon Bon Jovi ici il est question de métal limite thrash, certains journalistes n'hésitant pas à déclarer que cet opus est le chaînon manquant entre le hard us et le thrash, rien que ça. La premiére écoute est difficile presque démoralisante pour qui espérait retrouvé les "Youth gone wild" et "18 & life" du cd précédent mais aprés quelques écoutes on se rend vite compte que l'on a faire à du grand heavy métal. Le titre éponyme de l'album est une vrai bombe avec des guitares distordues au maximum ce qui n'empeche pas le refrain d'être assez "mélodique". La voie de Sebastian Bach est gigantesque parfois limite guturale, en voila un qui ne fait pas semblant quand il chante. Autres bombes "Get The Fuck Out" , " Livin' On A Chain Gang" et "Riot act". Ce dernier titre, limite punk, est d'une intensité incroyable et devait donner grave de chez grave en live.Si il y a un autre domaine dans lequel Skid row excelle c'est les ballades, les powers ballades exactement,elles sont au nombre de trois avec une préférence pour "Wasted Time" qui avec ses presques six minutes clos le meilleur(enfin,c'est mon avis) album du groupe. Pierrick - 12/02/2003
Musiciens: Dave Snake Sabo-Guitare/Scotti Hill-Guitare/Rachel Bolan-Basse/Sebastian Bach-Chant/Rob Affuso-Batterie

Lu fois
Acheter cet album