DISCOGRAPHIE

Rocka Rolla - 1974

Sad Wings of Destiny - 1976

Sin After Sin - 1977

Stained Class - 1978

Killing Machine - 1978

Unleashed in the East - 1979

British Steel - 1980

Point of Entry - 1981

Screaming for Vengeance - 1982

Defenders of the Faith - 1984

Turbo - 1986

Priest...Live! - 1987

Ram It Down - 1988

Painkiller - 1990

Jugulator - 1997

98 live Meltdown - 1998

Demolition - 2001

Live in London - 2003

Angel of Retribution - 2005

JUDAS PRIEST

Style - Heavy metal
Connection -
Formé en 1970
Origine - Angleterre


85/100
Defenders of the Faith - 1984 - Album
1. Freewheel Burning
2. Jawbreaker
3. Rock Hard Ride Free
4. The Sentinel
5. Love Bites
6. Eat Me Alive
7. Some Heads Are Gonna Roll
8. Night Comes Down
9. Heavy Duty
10. Defenders of the Faith
Le coup de semonce de "Sreaming for vengeance" n'était semble t'il que les prémisses d'une estocade qui allait être portée 2 ans plus tard.
1984. Judas remet le couvert et sort "Defenders of the faith". La pochette signée, comme la précédente, par Mark Dodson nous présente le "Métallian", créature de chair et d'acier, indéfectible "défenseur de la foi". Tom Allom est, comme de coutume, à la production.
L'album démarre en trombe avec "Freewheel burning" au tempo ultra rapide qui, d'emblée, vous colle au plafond et promet de faire sensation sur scène... Waow, quelle claque ! Le son est titanesque, les soli tranchants de la paire Tipton/Downing font mouche grâce à un dextérité hors pair conjuguée à une technicité sans faille, Rob Halford excelle, quant à lui, dans tous les registres vocaux, du plus grave au plus aigu, avec une aisance déconcertante. Est-il besoin de rappeler quel chanteur exceptionnel il est ?
Les titres se succèdent avec une égale constance : "Jawbreaker", "Rock hard ride free", "The sentinel". Le tempo ralentit sensiblement avec "Love bites", un peu moins inspiré, pour repartir de plus belle avec un "Eat me alive" dévastateur. Le reste de l'album est à l'avenant jusqu'au titre final "Heavy duty/Defenders of the faith", hymne pachydermique qui clôt en beauté la démonstration des maîtres métallurgistes britanniques.
Le Métallian est passé et plus rien ne subsiste !
Steph - 12/2001
Musiciens: K.K. Downing-guitare/Glenn Tipton-guitare/Rob Halford-chant/Dave Holland-batterie/Ian Hill-basse/

Lu fois
Acheter cet album