DISCOGRAPHIE

Tracker - 1984

Breakout - 1985

Too hot for love - 1987

Handle with care - 1989
FISC

Style - Hard rock/Fm
Connection -
Formé en 1982
Origine - France
Site web


80/100
Handle with care - 1989 - Album
1. Come run riot
2. Live it up
3. Won't let you go
4. Love under attack
5. Love fight
6. Breaking all the rules

7. Handle with care
8. Hold your head up
9. Got to beat the clock
10. Speed limit 55 ?
11. Let me leave
En 1989 tout va bien pour ce groupe Français chantant en Anglais, Handle with care est leur quatrième album et il bénéficie d’une attention et d’un support important avec une bonne couverture dans la presse hexagonale spécialisée de l’époque. Le groupe fait appel pour cet album à un nouveau chanteur luxembourgeois, Jimmy Martin, légitimant ainsi son choix du chant en anglais, l’album est enregistré à Los Angeles aux Etats unis dans un style proche des groupes du moment qui cartonnent en radio, Bon jovi, Def leppard parmi les plus connus. Un autre atout du groupe c’est Alain Aimé, son guitariste soliste, qui commence à faire parler de lui pour son talent remarqué de six cordiste. C’est donc plutôt bien engagé pour cet album qui propose un hard rock fm très typé année 80, un son très soigné, de super solos, des gros chœurs sur les refrains et un look permanentes et cuir pour les cinq membres de Fisc. Les deux premiers titres, Come run riot et Live it up sont assez rythmés et bien balancés entre arpèges et rythmiques solides avec des refrains accrocheurs puis vient une très bonne balade Won’t let you go très mélodique. Les deux titres suivant, Love under attack et Love fight reprennent la formule du début avec la même efficacité. Il en va de même pour la deuxième face, Handle with care défile toujours sur le même modèle puis Hold your head up change un peu de style sur un mid tempo avec un riff de guitare très simple et un chant répétitif sur le refrain, la voix me rappelle un peu Supertramp par moment. Got to beat the clock est le titre le plus clairement hard rock un peu à la Eyes of the tiger de Survivor puis Speed limit 55 arrive, c’est un instrumental assez rapide sur lequel Alain Aimé prouve qu’il n’a de leçons à recevoir de personne. L’album se termine avec Let me leave un très bon morceau alternant arpèges et parties plus péchus avec un gros refrain. Dans l’ensemble l’album est bon mais reste très inscrit dans le style Hard fm de l’époque et a, de ce fait, un peu mal vieilli. Ceci dit, c’est une production qui vaut largement le coût si vous arrivez à dénicher ce disque qui na rien à envier à bons nombres de productions américaines à succès de l’époque. Tirou - 21.07.2005
Musiciens: Jimmy Martin-Chant/Alain Aime-Guitare/Jean Michel Mauffray-Guitare/Pierre Bechet-Basse/Dominique Henry-Batterie
Producteur:
Label:
Mausoleum Records

Lu fois
Acheter cet album