DISCOGRAPHIE

The Ultra-Violence - 1987

Frolic in the park - 1988

Fall from grace - 1990

Act III - 1990

The art of dying - 2004

Archives & artifacts - 2005
DEATH ANGEL

Style - Heavy metal/Thrash
Connection -
Formé en 1982
Origine - Etats unis

The Ultra-Violence - 1987 - Album
1. Thrashers
2. Evil Priest
3. Voracious Souls
4. Kill As One
5. The Ultra-Violence
6. Mistress Of Pain
7. Final Death
8. I.P.F.S.
Produit par Death Angel & Davy VAIN.
On a souvent considéré l’émergence du Thrash métal comme le fruit de quelques formations emblématiques telles que METALLICA, SLAYER, ANTHRAX et MEGADETH. A tort ! Limiter la naissance de ce style c’est passer sous silence le travail de bien d’autres formations américaines moins connues mais toutes aussi cultes telles que TESTAMENT, EXODUS et bien sur la plus stupéfiante d’entre toutes à savoir DEATH ANGEL. Dernier né de cette fameuse BAY AREA, les jeunes américanos-philippins de DEATH ANGEL ne dérogent pas à la tradition qui veut que les thrashers made in USA aient toujours porté un regard intéressé vers l’Europe et son heavy metal dépourvu d’inspiration blues-rock. C’est donc sur des reprises de SCORPIONS, JUDAS PRIEST, et de maintes formations estampillées NWOBHM telles que IRON MAIDEN et TYGER OF PAN TANG que le groupe fait ses premières armes au fond du garage familial. L’enregistrement de THE ULTRA-VIOLENCE est le fruit d’un groupe dont la majeure partie des membres atteint à peine la majorité (le batteur, Andy GALEON n’a alors que 14 ans !) Et pourtant bien que n’ayant jusqu’alors enregistré en tout et pour tout qu’une seule maquette sous l’égide de Kirk HAMMET (la fameuse KILL AS ONE !), le groupe parvient à graver un album qui fait immanquablement mouche. De la précédente maquette THE ULTRA-VIOLENCE a garder l’objectif : enregistrer un album de thrash pur souche (Ce n’est d’ailleurs pas tout à fait innocent si le titre TRASHERS ouvre le bal sur fond de riff assassin). Ici point de concession, le downstroke est meurtrier et la rythmique saccadée tout au long de l’album (EVIL PRIEST, KILL AS ONE, MISTESS OF PAIN, FINAL DEATH etc.). Seule l’introduction de I.P.F.S. propose quelques secondes acoustiques avant de basculer dans une espèce de mid-tempo à l’influence punk-métal sans équivoque (quand ça ne dure à peine 2 minutes pas la peine de chercher d’où ça vient !). L’héritage de la NWOBHM est incontestable notamment sur THE ULTRA VIOLENCE dont l’introduction n’est pas sans évoquer IRON MAIDEN. Les 10 minutes 32 secondes qui suivent font le tour de tout ce qu’il existe en matière de break speed/thrash. Rob CAVESTANY, outre son travail de lead guitariste, s’affirme ici comme le principal compositeur du groupe puisqu’il signe l’essentiel des titres de l’album. Mais c’est en collaboration avec le furieux Marc OSEGUEDA qu’il signe le superbe VORACIOUS SOUL. Alternance de speed metal, de mid-tempo et de breaks mélodiques, ce titre au refrain également accrocheur s’affirme dès lors comme un futur grand classique du groupe. Et pour ceux qui souhaitent encore envenimer ces éternelles querelles de chapelles entre Thrash et sleaze rock, sachez enfin que ce n’est ni plus ni moins que Davy VAIN (leader charismatique du groupe de glam du même nom) qui va donner un coup de pouce aux jeunes thrashers pour enregistrer ce premier album ! Mox - 20.04.2004
Musiciens: Mark Osegueda-chant/Rob Cavestany-guitare/Dennis Pepa-basse/Andy Galeon-batterie/Gus Pepa-guitare

Lu fois
Acheter cet album