DISCOGRAPHIE

I - 1988

II Lucifuge - 1990

III How to good kill - 1992

Thrall - Demonsweat live - 1993

IV - 1994

V Blackaciddevil - 1996


6:66 Satan's child - 1999

Live on the black hand side - 2001

777 I Luciferi - 2002

Circle Of Snakes - 2004

The Lost Tracks - 2007

DANZIG

Style - Metal Gothique
Connexion -
Formé en 1988
Origine - USA

I - 1988 - Album
1. Twist Of Cain
2. Not Of This World
3. She Rides
4. Soul On Fire
5. Am I Demon
6. Mother
7. Possession
8. End Of Time
9. The Hunter
10. Evil Thing
Après l’aventure « The Misfits » puis « Samhain » Glenn Danzig décide de monter son propre groupe qu’il baptisera tout simplement « Danzig » dont le premier album « I » sortira en 1988. Le chanteur s’entoure pour son nouveau projet de trois musiciens de premier plan qu’il connaît bien et qui formeront un véritable groupe, « John Christ » guitariste de « Samhain », « Eerie Von » ex (Rosemarie’s babies) à la basse et le batteur « Chuck Biscuit » ex (Blackflag) à la batterie forment le line up. Le groupe délivre un Hard rock ultra basique et efficace avec de fortes réminiscences Blues.
Des riffs de guitare carrés sur une rythmique impeccable et efficace avec une voix souvent très proche de celle de « Jim Morisson ». Les paroles restent toujours dans l’univers sombre et gothique cher à « Glenn Danzig ». Cet album débute la carrière du groupe en force et pose le premier jalon de l’excellente trilogie que forme les trois premiers albums impeccables de « Danzig ». A noter que sur cet album figure le plus gros hit du groupe « Mother », et chose peu commune, ce titre ne sera un hit qu’en 1993 soit 5 ans après sa sortie !!!! du fait d’une vidéo du titre live passée sur MTV.
Il y a bien d’autres titres remarquables sur cet album comme le très direct « Am i demon » ou « Twist of Caïn » et « Not of this world » qui ouvrent l’album avec classe ou encore le très (ac/dcien) « Evil thing », le heavy blues « She rides » ou le très beau « Soul on fire ». dans l’ensemble on ne retrouve des influences (punckisantes) que sur quelques chœurs et encore de manière très discrète sur « Possession » par exemple, cet album est un vraie album de Hard Rock.

Pour donner quelques points de repères je citerai « AC/DC » pour l’aspect direct et rude des riffs et du son, ‘The Cult » pour l’influence légèrement rock gothique et ‘The Doors » pour l’aspect Rock Blues et la voix de Glenn.
Tirou
- 23.04.2005
Musiciens: Glenn Danzig-chant/ John Christ-guitare/ Eerie Von-basse/ Chuck Biscuits-batterie

Acheter cet album